Vous trouverez ici différents liens vers des domaines d'intérets divers.

Des vidéos, des photos, des textes... pour le plaisir!

 

Théatre Noh

Atsumori

Masques Noh

Shakuhachi

虚空(高画質版) koku

Sabre Japonais

Cinema

Hommage à Yasujiro Ozu

Pour sa simplicité , sa façon si personnelle de traiter les émotions humaine et de rendre compte de la vie de tous les jours.
Yasujiro Ozu nous a laissé de vrais petits bijoux ciématographique.

Lire sa biographie...


Late Spring (1949)

Sa filmographie

1927 : Le Sabre de pénitence (懺悔の刃, Zange no yaiba)
1928 : Un couple déménage (引越し夫婦, Hikkoshi fufu)
1928 : Femme perdue (女房紛失, Nyobo funshitsu)
1928 : Un corps magnifique (肉体美, Nikutai bi)
1928 : La Citrouille (カボチャ, Kabocha)
1928 : Rêves de jeunesse (若人の夢, Wakodo no Yume)
1929 : La Montagne au trésor (宝の山, Takara no Yama)
1929 : Amis de combat (和製喧嘩友達, Wasei kenka tomodachi)
1929 : J'ai été diplômé, mais... (大学は出たけれど, Daigaku wa deta keredo)
1929 : La Vie d'une employé de bureau (会社員生活, Kaishain Seikatsu)
1929 : Le Galopin (突貫小僧, Tokkan Kozo)
1929 : Jours de jeunesse (学生ロマンス 若き日, Gakusei romance wakaki hi)
1930 : Va d'un pas léger (朗かに歩め, Hogaraka ni ayume)
1930 : L'Esprit vengeur d'Éros (エロ神の怨霊, Erogami no onryo)
1930 : Introduction au mariage (結婚学入門, Kekkon gaku nyumon)
1930 : J'ai été recalé, mais... (落第はしたけれど, Rakudai wa shita keredo)
1930 : L'Épouse de la nuit (その夜の妻, Sono yo no tsuma)
1930 : La chance a touché mes jambes (足に触った幸運, Ashi ni sawatta koun)
1930 : Mademoiselle (お嬢さん, Ojosan)
1931 : Le Chœur de Tokyo (東京の合唱, Tōkyō no kōrasu)
1931 : La Dame et le Barbu (淑女と髭, Shukujo to hige)
1931 : Les Malheurs de la beauté (美人と哀愁, Bijin to aishu)
1932 : Où sont les rêves de jeunesse ? (青春の夢いまいづこ, Seishun no yume ima izuko)
1932 : Gosses de Tokyo (大人の見る絵本 生れてはみたけれど, Otona no miru ehon umarete wa mita keredo)
1932 : Jusqu'à notre prochaine rencontre (また逢ふ日まで, Mata au hi made)
1932 : Le printemps vient des femmes (春は御婦人から, Haru wa gofujin kara)
1933 : Une femme de Tokyo (東京の女, Tokyo no onna)
1933 : Femmes et Voyous (非常線の女, Hijosen no onna)
1933 : Cœur capricieux (出来ごころ, Dekigokoro)
1934 : Histoire d'herbes flottantes (浮草物語, Ukikusa monogatari)
1934 : L'Amour d'une mère (母を恋はずや, Haha o kowazuya)
1935 : Une auberge à Tokyo (東京の宿, Tokyo no yado)
1935 : Une jeune fille pure (箱入娘, Hakoiri Musume)
1936 : Kagamijishi (菊五郎の鏡獅子, Kikugoro no kagamijishi) Documentaire
1936 : Le Fils unique (一人息子, Hitori musuko)
1936 : Le collège est un endroit agréable (大学よいとこ, Daigaku yoi toko)
1937 : Qu'est-ce que la dame a oublié ? (淑女は何を忘れたか, Shukujo wa nani o wasureta ka)
1941 : Les Frères et Sœurs Toda (戸田家の兄妹, Todake no kyodai) 1942 : Il était un père (父ありき, Chichi ariki)
1947 : Récit d'un propriétaire (長屋紳士録, Nagaya Shinshiroku)
1948 : Une poule dans le vent (風の中の牝鶏, Kaze no naka no mendori)
1949 : Printemps tardif (晩春, Banshun)
1950 : Les Sœurs Munakata (宗方姉妹, Munakata-shimai)
1951 : Été précoce (麦秋, Bakushu)
1952 : Le Goût du riz au thé vert (お茶漬の味, Ochazuke no aji)
1953 : Voyage à Tokyo (東京物語, Tokyo monogatari)
1956 : Printemps précoce (早春, Soshun)
1957 : Crépuscule à Tokyo (東京暮色, Tokyo boshoku)
1958 : Fleurs d'équinoxe (彼岸花, Higanbana)
1959 : Bonjour (お早う, Ohayo) 1959 : Herbes flottantes (浮草, Ukikusa)
1960 : Fin d'automne (秋日和, Akibiyori)
1961 : Dernier Caprice (小早川家の秋, Kohayagawake no aki)
1962 : Le Goût du saké (秋刀魚の味, Sanma no aji

Yukio Mishima

Lire sa biographie

Bien que ne partageant pas ses idées nationalistes, Yukio Mishima est mort pour une idée, une vision de la vie , de l'amour et de la mort...


Patriotisme. Yukoku. Rite of Love and Death