Catlin

 

Georges Catlin

En 1821, George Catlin abandonne une brillante carrière d'avocat, pour se consacrer à sa passion : peindre les indiens. Il voyage beaucoup dans les vastes territoires américains, et rapporte des peintures, des dessins et des objets d'artisanat. Son œuvre offre un témoignage essentiel sur la culture amérindienne.

Sha co pay,The Six, Chief of the Plains.Ojibwa

Son style est caractérisé par un trait synthétique et un minimalisme des couleurs, révélateur des conditions difficiles de ses voyages, et de la rapidité d'exécution nécessaire.

The White Cloud, Head Chief of the Iowas

En1838, Catlin crée l'Indian Gallery, destinée à rassembler le matériel qu'il a constitué. Elle est présentée sur la côte est des Etats Unis ainsi qu'en Europe, où elle rencontre un grand succès.

Buffalo Bulls, BackFat

En 1845, Le roi de France Louis Philpipe 1er eçoit au sein du Palais des Tuileris, le peintre américain George Catlin accompagné d'une troupe de danseurs amérindiens. Ces derniers interprètent un spectacle de danses traditionnelles. Le roi et la cour sont charmés et impressionnés par le coup de pinceau artistique du maître qui peint l'évènement. Louis-Philippe commanda une série de toiles de l'artiste. Ces œuvres sont exposées au musée du quay Branly

Wah ro née sah (The Surrounder),
a chief of the Otoe tribe

En 1882, victime d'une spéculation financière, Catlin fait faillite et, s'intégrant difficilement à la vie urbaine, il repart en voyage parmi les tribus d'Indiens. En 1860, il tente l'exploration de la jungle équatoriale sud amérindienne, mais n'y retrouve pas son rapport particulier avec le monde amérindien.

Buffalo Bull. A Grand Pawnee Warrior

A Choctaw Woman

Boy Chief. Ojibbeway

Danse des bisons

Comanche Feats of Horsemanship

Gender in Catlin's portraits

Introduction to the Arikara and Blackfoot tribes